You are here: Home » Uncategorized » Sounhadj Attoumane vomit sur Assoumani Azali

Sounhadj Attoumane vomit sur Assoumani Azali

Sounhadj Attoumane vomit sur Assoumani Azali

Il insulte celui ne l’a pas nommé ministre en août 2018

Par ARM

     Sounhadj Attoumane, le faux Docteur, faux médecin et faux cardiologue, est un homme très amer et frustré depuis la nomination anticonstitutionnelle du troisième «gouvernement» anticonstitutionnel du «pouvoiriste» polygame fou Assoumani Azali Boinaheri dit Bakapihi, «Le Père qui ne prépare jamais à manger». Sounhadj Attoumane est en rogne contre le «concubinocrate» Assoumani Azali Boinaheri. Il l’insulte sous le manteau. Il s’attendait à un poste de ministre de la part de l’individu pour qui il se fait maudire chaque jour par les Comoriens. Le poste de ministre ne lui a pas été attribué. Il est parti les mains vides au même titre que d’autres mendiants dégoulinant d’obséquiosité devant le «ventriote» Assoumani Azali Boinaheri: Mohamed Abdouloihabi, Houmed Msaïdié Mdahoma, Mme Saïd Larifou, l’ancien berger Djaé Ahamada Chanfi, le putschiste en herbe Achirafi Saïd Hachim, Mzé Soulé Abdou Elbak, Hamada Abdallah et Ibrahim Ali Mzimba.

     Depuis qu’a été annoncée la composition du nouveau «gouvernement» de gardiens de parkings parisiens, le faux Docteur, faux médecin et faux cardiologue Sounhadj Attoumane est devenu fou et n’hésite plus à injurier secrètement le bambochard Assoumani Azali Boinaheri, comme il l’a fait devant cet ami commun, parce qu’il savait que cet ami allait m’en parler pour publication d’un article, croyant naïvement que je n’allais pas citer son nom.

Mesdames et Messieurs, vous savez que je n’invente jamais des faits, même pour confondre et piéger les plus méprisables des acteurs politiques comoriens. Donc, ces propos sont authentiques, et celui qui les a rapportés à votre site dit être prêt à affronter le cardiologue assassin devant un Tribunal et qu’il a les moyens de prouver que ce sombre individu a tenu les propos suivants.

     Voici ce qu’a dit le faux Docteur, faux médecin et faux cardiologue Sounhadj Attoumane: «Au fond, ARM a raison de mépriser et de tenir en haute suspicion et en piètre estime celui qu’il qualifie sadiquement d’être “l’homme enceinte de Beït-Salamˮ, à savoir Azali Assoumani. Comment ne serait-il pas enceinte alors qu’il passe sa vie à manger comme un ogre? Je me souviendrai toute ma vie de la honte et du discrédit qu’il a jetés sur les Comores alors que nous assistions à une conférence en Mauritanie. Les dirigeants arabes du Moyen-Orient se sentaient tellement mal à l’aise en Mauritanie que durant les deux jours de la conférence, ils passaient la nuit au Maroc, faisant la navette par avion entre le Maroc et la Mauritanie. Dès la fin de la conférence, ils ont quitté la Mauritanie à la hâte pour rentrer chez eux.

     Pour sa part, Azali Assoumani a passé une semaine en Mauritanie. Les Mauritaniens avaient compris sa faiblesse: la gourmandise. Chaque soir, ils creusaient un trou au sol, y jetaient du charbon de bois, et lui préparaient un méchoui, soit un mouton vidé de ses tripes et cuit en entier. Il mangeait des quantités astronomiques de viande de mouton, pendant que les Mauritaniens l’observaient, riaient et se moquaient de lui entre eux. J’ai vécu une semaine dans la honte totale, et j’ai fini par comprendre que chez lui il y a un combat entre les mauvaises manières et la méchanceté. C’est un dirigeant qui est sous l’empire de l’ignorance et qui ne veut pas avouer son ignorance, mais aime jouer à celui qui sait tout et connaît tout.

     Il a fait de la trahison sa seule façon de traiter ceux qui lui apportent leur soutien quand il est confronté aux pires problèmes. Nous avons ruiné nos carrières en soutenant ses projets de révision constitutionnelle, car le peuple comorien ne nous pardonnera jamais notre lâcheté dans cette folie. Il aurait dû constituer un gouvernement des fortes têtes qui l’ont soutenu au cours de cette période particulièrement difficile.

     Or, aucun d’entre nous n’a été nommé à un poste de ministre. C’est uniquement parce que je suis allé très loin contre Ahmed Abdallah Mohamed Sambi que je n’ose pas retourner auprès de lui. Ahmed Abdallah Mohamed Sambi est incapable de se conduire de la manière barbare et vile d’un Azali Assoumani. C’est un gentleman, et j’ai quitté un gentleman pour un barbare sans la moindre éducation.

     Avait-il besoin d’humilier Houmed Msaïdié en début de conseil des ministres comme il vient de le faire? Nous avons commencé à reconnaître que cet homme conduit les Comores dans le malheur et qu’il faudra un coup d’État pour l’arrêter, dans la mesure où il ne veut écouter personne. Hamada Madi Boléro a dit de lui: “Croit-il être le seul à avoir des enfants et des projets pour eux?ˮ».

     Notre témoin dit être disposé à affronter publiquement Sounhadj Attoumane et à produire toutes les preuves qu’il faut sur la véracité de ses propos. On aurait aimé que Sounhadj Attoumane, le faux Docteur, faux médecin et faux cardiologue qui tue ses patients, dise qu’il a été accusé injustement par quelqu’un qui veut le ridiculiser en public. Mais, comme a dit notre ami commun, «Sounhadj Attoumane est une grande gueule, une nullité totale, et un traître, et comme toujours, en tout traître, il y a un lâche. Un lâche n’affrontera jamais la vérité sur l’espace public».

Avant de tuer une fille de 18 ans par un traitement contre-indiqué constaté à l’Hôpital d’Antananarivo, Madagascar, Sounhadj Attoumane a eu le temps de créer un terme: «Citoyennetologie». Il s’agirait d’un nouveau pacte social comorien qui ne serait pas basé sur l’insularité, mais sur le sentiment national comorien. Pourtant, les nouveaux actes de mendicité de Sounhadj Attoumane auprès du «saigneur saignant» Assoumani Azali Boinaheri suggèrent que celui qui a été sambiste sous Ahmed Sambi, dhoininiste sous Ikililou Dhoinine, boinaheriste sous le putschiste Assoumani Azali Boinaheri, est disposé à devenir satanique sous Satan, lui qui faisait passer sa maîtresse (sur qui son frère Nidhoim Attoumane de la Cour suprême a également un droit de cuissage) pour sa nièce! Belle et sacrée famille!

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Mardi 4 septembre 2018.

Powered by Comores infos