You are here: Home » Non classé » Suivi et respect des nouvelles mesures I «Nous n’avons aucun problème d’oxygène ni de médicaments»

Suivi et respect des nouvelles mesures I «Nous n’avons aucun problème d’oxygène ni de médicaments»

Santé |  26/01/2021 –

image article une

Une conférence de presse conjointe tenue par les ministres de la santé, de l’intérieur et de l’économie a eu lieu hier, peu après le discours du chef de l’Etat. Loub Yakout Zaïdou a assuré que le pays ne manquait pas d’oxygène. Elle a cependant reconnu un personnel soignant réduit à Samba, puisque plusieurs médecins et infirmiers sont partis renforcer l’équipe médicale au Chri de Fomboni. Ils seraient attendus ce mercredi à Ngazidja.

Peu après l’allocution du chef de l’État, la ministre de la Santé a convié la presse à une conférence entourée du porte-parole du gouvernement, Houmed M’saidie et du ministre de l’intérieur, Mohamed Daoudou. Ce dernier a assuré que les forces de l’ordre seront déployées dans les différentes localités pour faire respecter toutes les mesures présidentielles. Le ministre de l’Intérieur, Mohamed Daoud, a tenu à mettre en garde toute personne qui essayera d’aller à l’encontre des décisions prises par le chef de l’Etat. «Ces mesures ne sont pas prises pour nuire à la population, mais uniquement pour protéger la population», a-t-il déclaré.

Le porte-parole du gouvernement, Houmed M’saidie, a, quant à lui, reconnu que ne pas prier dans les mosquées, ne pas circuler à partir 20 heures ou ne pas célébrer de mariages constituent autant de sacrifices consentis par la population, mais c’est ce qui a permis à notre pays de garder la tête hors de l’eau lors de la première vague. «C’est le seul moyen de nous protéger en attendant que le gouvernement trouve une solution par rapport aux dépistages et au vaccin qui demeurent à ce jour les principales revendications des Comoriens mais en attendant, respectons les mesures barrières», a-t-il dit.

Concernant la vaccination de la population contre la Covid-19, la ministre de la Santé, Loub Yakout Zaïdou, a évoqué des négociations en cours avec la Chine et l’Australie, dans ce sens. Elle a, par ailleurs, fait savoir qu’avec le variant sud-africain, aucune personne n’est épargnée. «Le vaccin sera administré à toutes les classes d’âge, des jeunes de 25 à 49 ans sont particulièrement touchés par la maladie», a-t-elle déclaré.

Il a aussi été question du centre hospitalier de Samba, structure qui accueille les malades du Covid-19. Un manque de personnels soignants y est en effet décrié. «Nous sommes dans l’attente du contingent qui était parti renforcer le personnel soignant de Mwali ce mercredi, pour le moment nous y avons 3 médecins qui sont secondés par des infirmiers, tous les hôpitaux sont confrontés à ce manque de personnel du fait de la pandémie», a-t-elle fait valoir, balayant par la suite toute rumeur de manque d’oxygène à l’hôpital de Samba. «Hier même, j’ai été interpellée sur cette question alors que le gouvernement avait acheté 1500 bouteilles d’oxygène qui fonctionnent parfaitement. Une autre commande a été lancée. Nous n’avons aucun problème d’oxygène ni de médicaments», a déclaré la Ministre.

Yahya Zakaria

Powered by WPeMatico