You are here: Home » Actualité » «Talibanisation» des esprits et intolérance religieuse

«Talibanisation» des esprits et intolérance religieuse

«Talibanisation» des esprits et intolérance religieuse

Haine obscurantiste et aberrante envers le Chiisme et l’Iran

Par ARM

     Laissons la parole au regretté Abdellatif Filali (1929-2009), ancien Premier ministre (1994-1998) et ancien ministre des Affaires étrangères et de la Coopération (1971-1972 et 1985-1999) du Maroc: «Comme ambassadeur auprès de Khomeiny, Hassan II choisira Abdelhadi Tazi qui, à l’époque où il représentait le Maroc en Irak, était devenu un familier de l’ayatollah auquel il rendait régulièrement visite à Nadjaf, une des villes saintes du chiisme. Un geste très apprécié de l’imam, qui donnera des instructions pour que l’ambassadeur, arrivé à Téhéran pendant le mois de ramadan, soit invité chaque soir par un ministre différent pour la rupture du jeûne»: Abdellatif Filali: Le Maroc et le monde arabe, Préface de Hubert Védrine, Éditions Scali, Paris, 2008, p. 246.

Cette belle leçon de savoir-vivre vient d’Iran, bastion du Chiisme, la branche de l’Islam devenue la serpillière sur laquelle les chefs de la dictature de Mitsoudjé essuient leurs pieds.

Au-delà du cas du Docteur Abdelhadi Tazi, académicien mondialement connu, notons que les grands malheurs de la terre d’Islam sont liés à la fermeture des portes de l’«Ijtihad» (effort intellectuel et créateur) au XIIIème siècle, condamnant la terre d’Islam à la sclérose intellectuelle et à l’engourdissement théologique et philosophique. Or, le Chiisme a fait les plus belles propositions pour sortir de cette «clôture morale» (Ali Merad) empêchant les Musulmans de produire les idées créatrices qui avaient fait la grandeur de la terre d’Islam par le passé dans divers domaines de la connaissance et de la technique pratique.

En effet, chez les Chiites, l’«Ijtihad» est une exigence fondamentale et actuelle de l’imam: chez les Chiites, «l’ijtihād est reconnu comme une nécessité toujours d’actualité et reste la prérogative des plus hautes autorités religieuses. Il est évident que l’ijtihād est la fonction fondamentale de l’imam, mais en son absence, elle est déléguée aux membres les plus élevés de la hiérarchie religieuse. Le statut de ces derniers tient précisément au fait qu’ils sont Mujtahidûn, auxquels la compétence est reconnue de formuler des décisions originales.

     Chaque musulman shi’ite est d’ailleurs tenu de suivre la direction spirituelle d’un Mujtahid. Il faut garder en mémoire que ce que les shi’ites considèrent comme ijtihād n’est pas toujours tenu pour tel par les sunnites. Un Mujtahid shi’ite est en fait obligé d’avoir recours à l’ijtihād même lorsqu’il répond à une question exactement analogue à un point qui a déjà reçu une réponse dans le passé. Tout acte d’ijtihād est considéré comme unique et relié à rien d’autre que la question immédiate»: Cyril Glassé: Dictionnaire encyclopédique de l’Islam, Préface de Jacques Berque, Éditions Bordas, Paris, 1991, p. 180.

Un État de la taille d’un caillou doit-il et peut-il lutter à mort contre une branche de l’Islam qui fait preuve d’autant d’intelligence conceptuelle, intellectuelle et pratique, une intelligence ayant germé sur une des quatre plus vieilles et plus brillantes civilisations du monde?

L’intolérante «Ripoux-blique» de Mitsoudjé, bastion de l’inculture, de l’ignorance et de l’obscurantisme, dispose de quelles armes intellectuelles et théologiques pour lutter contre le Chiisme et l’Iran, un État qui comptabilise plus de deux millénaires d’existence? Sous la pression du gouvernement du Hedjaz et du Nedjd, «la Constitution de la main coupée» est porteuse de nombreuses aberrations, notamment l’intolérance religieuse, qui fait reculer les Comores jusqu’au Moyen-Âge. Cela n’étonne pas quand on sait que le wahhabisme saoudien a fabriqué les pires terroristes et mouvements terroristes: du mauvais naît toujours le pire.

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Dimanche 12 mai 2019.

Powered by Comores infos