You are here: Home » Actualités » Taxi-voleur et voleurs de kwassa

Taxi-voleur et voleurs de kwassa

Un homme d’un certain âge, originaire du village de Mirongani (Ndzuani) témoigne avoir eu affaire, mardi dernier, à un taximan coupeur de route. Ayant pris son taxi à Wani, ce gardien d’immeuble et éleveur aurait sorti une liasse de billets pour le changer avec une autre cliente qui descendait en route, près du dépôt des hydrocarbures. Un coup de télé- phone du chauffeur a un ami s’en serait suivi, et, quelques centaines de mètres plus loin, ce dernier engagea la voiture dans une ruelle non habitée, à Mirontsy. C’est alors qu’un homme entre dans la voiture, et sors un couteau, menaçant le vieil homme de le tuer s’il ne donnait pas l’argent qu’il avait dans la poche arrière de son pantalon. Le pauvre, ainsi dépouillé des 240.000 francs qu’il avait en poche, ira quelques instants après raconter sa mésaventure à la radio. Apeuré, il n’a même pas eu l’idée de jeter un coup d’œil à la plaque d’immatriculation du taxi. Un autre acte à classer dans la rubrique des faits divers ahurissants s’est produit quelques jours avant, dans les côtes de la région de Sima. Ici un groupe de jeunes de cette région a volé une vedette type Kwassa, et s’est taillé, direction l’île de Mayotte. L’un d’eux, attrapé quelques jours après par la police coloniale, a été reconduit à Ndzuani le samedi dernier.
SM
source (sans la photo) : Al-watwan N° 3137 du jeudi 16 mars 2017

Powered by Comores infos