You are here: Home » Actualités » Télévision Numérique Terrestre : Démarrage de la couverture totale de la TNT dans l’île de Mwali

Télévision Numérique Terrestre : Démarrage de la couverture totale de la TNT dans l’île de Mwali

Le chef de l’État a procédé hier mardi au démarrage de la couverture totale de la TNT de l’île de Mohéli. La cérémonie s’est déroulée au siège de la télévision nationale en présence de l’ambassadeur de Chine, pays dont le standard dans le domaine du numérique a été retenu par les autorités.

image

Pour Dr Ikililou Dhoinine président de la République, le démarrage de la couverture totale de l’île de Mwali par la télévision terrestre numérique (TNT) est source dit-il, pour lui même et pour tout le pays en particulier les mohéliens. D’après-lui, la mise en service de la station de Fomboni après la phase d’expérimentation à Ngazidja « constitue une étape dans la modernisation de la télévision nationale de son passage de l’analogique au numérique, a-t-il déclaré, c’est une fierté de l’État qui poursuit en effet la concrétisation de sa politique visant à permettre à tous les foyers comoriens d’accéder aux chaînes numériques ».

Le chef de l’État parle de la TNT comme d’une « révolution technologique dans le pays ». Dans son intervention, Ikililou Dhoinine n’a pas manqué de remercier la République Populaire de Chine « grâce à qui nous franchissons aujourd’hui un cap symbolique en vue de l’extension de la télévision numérique terrestre vers toutes nos îles, contribuant ainsi à réduire la fracture numérique entre nos régions ».

Et de saluer le partenariat « gagnant-gagnant dans tous les domaines avec la Chine. M. Dhoinine est convaincu que la réussite de cette opération « constitue une chance pour la télévision nationale de développer des nouveaux services de s’adapter aux exigences de qualité auquel ont droit tous les usagers comoriens », dit-il ajoutant qu’une nouvelle page est ouverte dans l’histoire de la télévision comorienne.

« Le projet de la coopération sur la TNT entre les deux pays frères est exemplaire dans le cadre de la coopération sino-africaine », a déclaré Xio Ming ambassadeur de Chine à Moroni. Le diplomate chinois qui a rappelé que la coopération entre les deux pays dans le cadre de la télévision est encrée dans l’histoire.

« Depuis la naissance de l’ORTC la partie chinoise l’a accompagné dans son développement par l’envoie des missions techniques et par la fourniture de matériels. La formation des compétence est quasi permanente », a-t-il insisté. « La Chine vient aujourd’hui (…) de permettre à l’ORTC de passer de l’analogique au numérique et être ainsi le premier pays africain à employer le standard chinois dans le TNT », a apprécié le directeur général de l’ORTC au cours de la cérémonie du démarrage.

Il faut noter que le pays a raté son examen de passage au numérique dont la date butoir a été fixée en juillet 2015. Le projet de l’autorité de régulation qui était pourtant en bonne voie d’être décrétée par le chef de l’État moisit depuis des mois dans les tiroirs de la direction nationale de l’information.

Maoulida Mbaé / LGDC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *