You are here: Home » Actualités » Témoignages et inquiétudes sur les dérives du Chef de l’Exécutif d’Anjouan

Témoignages et inquiétudes sur les dérives du Chef de l’Exécutif d’Anjouan

Témoignages et inquiétudes sur les dérives du Chef de l’Exécutif d’Anjouan

Sur invitation du gouverneur Salami, le président de l’assemblée de l’Union son excellence le Dr. Abdou Ousséni, actuellement en vacances à Anjouan, s’est rendu hier au Dar Nadjah pour s’entretenir avec le gouverneur. En effet, depuis quelques semaines, le gouverneur s’entretient avec des leaders politiques de l’île. Mais à la surprise générale, il ne s’est même pas donné la peine de recevoir la deuxième personnalité de l’Etat. Beaucoup de gens, même du clan du gouverneur ont critiqué cette « impolitesse » de leur « chef ». Moi, je ne suis guère surpris. Le gouverneur n’a respecté ni son excellence Dr. Abdou Ousséni, en sa qualité du président de l’assemblée de l’Union, ni le titre de Docteur que, parait-il, Salami détient aussi ! Je serais le dernier citoyen de ce pays que le gouverneur pourra surprendre et j’ai mes raisons :
– Le candidat Salami n’a pas hésité à prendre des gens en otage pour arriver à ses fins
– Lors des élections, le candidat Salami n’a pas hésité à rencontrer plusieurs membres de bureaux de vote pour essayer de les corrompre. Et j’assume mes propos. Il avait distribué des téléphones jetables, et des puces à des membres de bureaux pour organiser ce que lui seul et sa conscience peuvent savoir.
– Maintenant gouverneur, il essaie de corrompre les leaders politiques anjouanais. En les montant contre le gouvernement central. En effet, il utilise le mot « assise » pour faire croire aux anjouanais que le chef de l’État veut mettre fin à la tournante. L’esprit séparatiste de Salami se dévoile de jour en jour.
Donc le gouverneur savait très bien que président de l’assemblée allait repousser toute tentative de corruption. Pendant ce temps, le gouverneur « Salami » élu par tous les anjouanais continue son jeu dangereux car il veut rester uniquement le gouverneur « Sal ami » de son clan. Seulement, lui et son clan doivent savoir que des fils anjouanais donneront leur vie contre toute tentation de séparatisme. Qu’il continue à faire croire aux anjouanais que l’Union veut mettre fin à la tournante, qu’il continue, comme son mentor, à manquer du respect aux personnalités de ce pays…on n’a plus le temps de refaire l’éducation de certains dans ce pays, mais on aura le temps pour faire des Comores, un pays uni, un pays stable.
2MK
Mohamed Mboiboi Kaembi

Powered by Comores infos