You are here: Home » Actualités » Trente cinq bacheliers admis à l’INPHB

Trente cinq bacheliers admis à l’INPHB

Trente cinq bacheliers comoriens sur les 571 candidats sont admis à l’Institut Polytechnique Houphouët Boigny de Côte d’Ivoire. Les résultats sont tombés le 1er septembre, depuis l’INPHB. Ces sont les filières de commerce et administration des entreprises, électronique informatique industrielle et télécommunication, informatique, moteurs et équipements motorisés, mines et géologie, mathématique supérieures et biologie, mathématique supérieures, commerce et comptabilité que ces étudiants sont autorisés à suivre.

Ces résultats tombent trois semaines après l’organisation, dimanche 16 août dans les trois îles de l’Union des Comores du concours d’admission à cet institut. En tout ils étaient 571 candidats des séries C, D, et A1, 405 en Grande Comore, 96 à Anjouan et 70 à Mohéli, à postuler pour les filières de géologie et mine, administration, gestion des entreprises, etc. Une mission de trois experts avait été dépêchée à Moroni par cet institut du 13 au 19 août, ils ont apporté l’épreuve préparée par l’Institut elle-même et ont assisté à l’organisation  du concours, en partenariat avec le ministère de l’Education nationale et les commissariats à l’Education des trois îles. Rappelons que ce concours est le fruit de la visite du gouverneur de Ngazidja dans cet institut en avril 2014. Lors de sa rencontre avec le directeur général de cet institut, Koffi N’Guessan, il a émis le souhait de voir des étudiants comoriens admis dans cette école de formation professionnelle. La réponse ne s’est pas fait attendre,  la première promotion de 37 étudiants y avait été admise l’année dernière.

« Ce grand geste d’un pays ami »

« C’est une chance qu’on a d’être admis à cet institut  et votre déplacement ici montre l’intérêt de l’INPHB pour les Comores », a déclaré le gouverneur de Ngazidja devant ses hôtes, remerciant «ce grand geste» du directeur général Koffi N’Guessan et toute l’équipe de l’INPHB.

Au cours d’une réception organisée à Mrodjou à leur honneur, un représentant des parents d’élèves ayant été admis à l’INPHB l’année dernière a remercié «ce geste d’un pays ami des Comores », et il a aussi émis le souhait de voir l’augmentation du nombre d’effectif à l’institut «étant donné que le concours s’est cette fois-ci étalé dans les trois îles ».

M. Konin Atmanas, l’assistant du directeur général, a précisé que le nombre d’effectif est très limité puisque « l’école a ouvert ses portes aux autres pays de la région ». Il a toute fois été optimiste pour l’augmentation du nombre des étudiants Comoriens qui y seraient admis cette année par rapport à l’année dernière.

Powered by Comores infos