You are here: Home » Actualités » Un ambassadeur sale transforme l'ambassade des Comores au Sénégal en une poubelle

Un ambassadeur sale transforme l'ambassade des Comores au Sénégal en une poubelle

L’ambassadeur des Comores au Sénégal, M. Moustakim Said Assoumani, amène ses sales habitudes dans les locaux de la dite ambassade, un lieu sensé représenté la diplomatie comorienne. Arrivant au Sénégal pour se faire de l’argent sur le dos des comoriens, l’ambassadeur refuse de dépenser le moindre centime pour entretenir la propreté des lieux. Et pourtant, au Sénégal, un agent d’entretien et de nettoyage est payé entre 20 000 à 40 000 Francs comoriens par mois.

Avant d’arriver au portail de l’ambassade, on observe en premier ce qui était sensé être le drapeau comorien : un morceau de tissus sale, déchiré et à moitié disparu. L’ambassadeur des Comores refuse de le remplacer parce que cela lui coûterait 10 euros.

Une fois à l’intérieur de l’ambassade, on voit des insalubrités partout. Le simple fait de s’asseoir sur une chaise déclenche un vent de poussière nuisible. Et si on a une envie pressante de faire ses besoins et qu’on se rend aux toilettes, une autre envie apparaît : celle de vomir. Les toilettes sont tellement sales qu’on a même honte d’uriner dessous. Et pourtant l’ambassadeur et ses employés y font des va-et-vient tous les jours pour satisfaire leurs besoins.

Dans la petite cour de l’ambassade, des feuilles d’arbre mortes, des verres en plastiques et des canettes sont entassés depuis plusieurs mois, et cela semble ne déranger personne.

Description de l’image :
1 l’ambassadeur Moustakim Said Assoumani
2 -3-4- les toilettes de l’ambassade
5- l’ambassade, vu de l’extérieur
6 – secrétariat

Powered by Comores infos