You are here: Home » Actualité » Un ami d’Assoumani Azali père et fils se fait braquer

Un ami d’Assoumani Azali père et fils se fait braquer

Un ami d’Assoumani Azali père et fils se fait braquer

Ce voyou de 30 ans a le train de vie d’un dictateur africain

Par ARM

       Ouf! Ouf! Quelle affaire! Oui, quelle affaire…

Mais, de quoi s’agit-il, enfin?

Il s’agit d’un voleur volé. Et, comme on dit en Afrique continentale, «voler un voleur, c’est ne pas voler». Voici les faits.

Il y a eu un braquage chez Ounswamdine Swalha Ben Ahmed. C’est un jeune gommeux d’une trentaine d’année. Il est connu sous le sobriquet de «10%», le montant de la dîme de bordelier qu’il demande à tous ceux qui s’approchent de lui pour des actes de corruption, concussion, droit de cuissage et trafic d’influence. Il en commet à longueur de journée, le bougre. Monsieur est l’Agent comptable chez Comores Télécom, l’entreprise publique aux œufs d’or que liquide en ce moment même la famille Azali Boinaheri au profit de Chinois. Avec la complicité de la «Ripoux-blique» de Mitsoudjé, il a construit en quelques semaines la plus belle villa d’Iconi. Petit détail croustillant et décapant: la valeur estimée de sa villa est de 200 millions de francs comoriens, soit 400.000 euros.

Ce jeune voyou «émergent à l’horizon 2019» est le fils d’un notable de la Confrérie des Renégats et des Criminels (CRC) de la ville d’Iconi, mais décédé. Le petit voyou est en de très bonnes mains, celles du gigolo Saïd Ali Saïd Chayhane, ministre des Finances, et celles du mort-vivant et «pouvoiriste» polygame fou Assoumani Azali Boinaheri dit Bakapihi, «Le Père qui ne prépare jamais à manger». Ces deux bandits savent récompenser et enrichir les leurs, même dans leurs tombes. Oui, ils savent même enrichir post-mortem le père décédé. C’est pour cela qu’ils ont nommé cet incompétent notoire au poste stratégique d’Agent comptable de Comores Télécom.

Aujourd’hui, Monsieur «10%» défraie la chronique, et ce, depuis midi. Ce midi, alors qu’AC («AC» pour Agent comptable), comme les intimes aiment à l’appeler, était au travail, quand un groupe d’inconnus a fait irruption à son domicile et a ligoté les membres de sa famille présents à la maison, la plus belle villa d’Iconi. Une grosse valise contenant de l’argent en devises étrangères et des bijoux en or en quantité importante d’or a été volée.

Voilà ce qui vient de se passer à Iconi moins de 24 heures après l’article publié sur ce site sur les truanderies qui sont commises à Comores Télécom, comme si Dieu a voulu que cet article soit corroboré par de faits réels. Ceci est d’autant vrai que la question qui se pose est: où le petit voyou a obtenu toutes ces devises étrangères et ces bijoux en or, remplissant une valise? La réponse est simple: Comores Télécom. Mais, le braquage n’a nullement affecté le jeune AC, qui est presque membre de la famille Azali Boinaheri, notamment l’ami intime de Nour El Fatah, le rejeton kleptocrate du «concubinocrate» kleptocrate Assoumani Azali Boinaheri.

Vive «l’émergence à l’horizon 2030».

Par ARM

Le copier-coller tue la blogosphère comorienne. Cela étant, il est demandé amicalement aux administrateurs des sites Internet et blogs de ne pas reproduire sur leurs médias l’intégralité des articles du site www.lemohelien.com – Il s’agit d’une propriété intellectuelle.

© www.lemohelien.com – Mardi 25 juin 2019.

Powered by Comores infos