You are here: Home » Non classé » Une croissance de 3% : une stabilité énergétique rassurante

Une croissance de 3% : une stabilité énergétique rassurante

C’est la réelle avancée énergétique qui est à l’origine de la stimulation de notre économie durant les 3 ans du premier mandat du Président Azali.

Fort de cette stabilité énergétique, on constate à l’heure actuelle que plusieurs institutions financières se sont intéressées de près à cette politique en ouvrant leurs guichets à notre pays.

IMG_0745

Plus récemment, le Président Azali a renouvelé la confiance à une grande majorité de ses anciens collaborateurs dans son nouveau gouvernement. Ainsi, plusieurs ministres sont priés de conserver leurs fonctions régaliennes, afin de répondre les besoins urgents de la population. D’autres figures de la classe politique nationale ont décidé de participer à cette nouvelle formation du gouvernement pour répondre les attentes de nos citoyens.

Tous les Comoriens ont accueilli avec grande satisfaction ce réaménagement technique du Président   de la République. Un gouvernement qu’il ait misé sur la stabilité la cohésion et la solidarité des membres de son équipe pour renouveler le défi de développement. Dans cette même logique et pour poursuivre sur la voie du développement notre pays a besoin de toutes ses forces vives afin d’assurer ce projet de l’émergence d’ici 2030.

La principale nouveauté est l’arrivée de deux membres Houmed Msaidié chargée de l’économie des investissements et de l’énergie. Et Ahmed Said Ben Djaafar sous Sambi ministre des Affaires étrangères de la coopération et de diaspora et directeur du cabinet est chargé du poste télécommunication numérique.

Le Président Azali a fait entrer dans son gouvernement ces leaders de la mouvance présidentielle pour la nécessité de sa politique mise en vigueur par le Président. L’unité le partage du pouvoir et la solidarité est les défis lancés par Azali de sa première déclaration devant La Presse.  C’est aussi une occasion qui peut nous permettre de dépasser les velléités politiques puis relancer notre pays dans la même veine. Nous devons faire primer notre unité afin que cela prenne la forme du flambeau de notre développement, pour ne jamais faire plonger notre pays dans la sémantiquement naissante sociopolitique.

D’ores et déjà, le Président   prévoit nous mener vers le sentier de l’atteinte des objectifs du développement stable et durable, et ce dès la fin de ce premier mandat.

Powered by Comores infos