You are here: Home » Actualités » Une délégation française a été reçue vendredi 17 février le chef de l’Etat comorien

Une délégation française a été reçue vendredi 17 février le chef de l’Etat comorien

Une délégation française a été reçue vendredi 17 février par le chef de l’Etat comorien Azali Assoumani au palais présidentiel. A l’ordre du jour, les différents dossiers et projets entre la France et les Comores. Cette visite s’inscrit dans le prolongement de celle du président Azali à Paris en octobre dernier.

Annoncée à l’origine à quatorze personnes, la délégation française a été réduite par les autorités comoriennes à seulement deux : Jean-Jack Queyranne, un émissaire spécial du président Hollande, et Luc Hallade l’ancien ambassadeur de France aux Comores aujourd’hui délégué à la coopération dans la zone océan Indien, seul représentant de la région, les préfets de La Réunion et de Mayotte ayant été écartés.

La question de Mayotte – litige territorial entre la France et les Comores – a cependant bien été évoquée, un entretien d’Etat à Etat, a précisé le ministre des Affaires étrangères. Le projet de construction d’un pôle mère-enfant financé par l’Agence française de développement qui n’attendait que de démarrer, avait été revu par le président Azali qui souhaite l’inclure dans un projet global de reconstruction de l’hôpital. Hors de question, arguait il y a trois mois l’ambassadeur de France aux Comores.

A sa sortie du palais présidentiel, Jean-Jack Queyranne a admis que la France n’était pas fermée à la discussion sur ce projet. Un pays ami et bailleur de fonds mais auquel Azali Assoumani n’hésite pas à imposer sa vision.

Powered by Comores infos