You are here: Home » ACCUEIL » Une stratégie politico-sociale mise en place par la diaspora majoritaire de RDDC

Une stratégie politico-sociale mise en place par la diaspora majoritaire de RDDC

Politique

Une stratégie politico-sociale mise en place par la diaspora majoritaire

Samedi 03 juillet dernier, un rassemblement de la communauté comorienne de France de tout bord s’est tenu à Marseille. Ce rassemblement a pour objectif de renouer le dialogue avec le gouvernement comorien.

Quel dialogue ? Un dialogue constructif prôné par l’appel de Marseille présidé par M. Chabane Mohamed et soutenu par le Rddc conduit par Fakihi Mradabi, vice-président, Mansoib Mansour, président du Rddc Marseille et beaucoup des sympathisants de la société civile, une grande majorité de la diaspora comorienne. Cette dernière souhaite reprendre le dialogue avec le gouvernement Azali. Et désormais, une page de l’histoire de la diaspora est tournée depuis le samedi 03 juillet 2021 à Marseille.

En effet, la majorité de la diaspora comorienne plaide pour le droit de vote en raison de la double nationalité pour certains, l’inauguration d’un service consulaire à Marseille, l’amélioration des services administratifs à l’ambassade des Comores à Paris, l’élection des députés de la diaspora, la baisse des frais douaniers pour la diaspora, la reconnaissance du permis de conduire comorien par les autorités françaises, la négociation sur les frais des billets d’avion, entre autres. « Si j’ai pris part dans ce rassemblement de la diaspora comorienne  Marseille, c’est pour soutenir et accompagner la communauté comorienne de France. Depuis 1980, la diaspora comorienne ne cesse de réclamer leurs droits. Le rassemblement du samedi dernier a misé sur les doléances de la diaspora. Nous sommes tous des comoriens, nous devons laisser de côté nos égos pour le bien-être de la communauté comorienne de France », a expliqué Fakihi Mradabi.

Quant au président du Rddc à Marseille, Mansoib Mansour a fait savoir que c’est une communauté comorienne de France et l’objectif du rassemblement est le devenir du comorien de France. « C’est  vrai, nous avons un mouvement à savoir le Rddc qui rassemble la diaspora pour le développement de notre pays. Et en aucun cas, je ne peux représenter un tel mouvement sans prendre part à ce rassemblement-là. Un rassemblement bénéfique pour la diaspora dans son ensemble », a-t-il dit.

KDBA

Powered by WPeMatico