You are here: Home » Non classé » Vente de capacités I Telco signe un contrat d’achat de 5 mois

Vente de capacités I Telco signe un contrat d’achat de 5 mois

Société |  15/12/2020 –   

image article une

Cet accord, obtenu à l’issue des dernières discussions menées sous les auspices du ministère des Télécommunications, restera en vigueur jusqu’au mois de mars 2021. Telco avant de signer la convention avait obtenu du gouvernement l’apurement d’une dette de plus 1 milliard de francs. 

Comores câbles et Telco tombent sur un accord. Les deux sociétés ont signé mardi dernier un contrat d’achat de capacités d’une durée de 5 mois, avons-nous appris auprès d’une source proche du dossier. Depuis une semaine, en effet, le second opérateur de téléphonie et le principal gestionnaire de câbles sont rentrés en discussions. Initiées par le gouvernement, les pourparlers avaient mobilisé tous les acteurs du secteur des tics notamment l’Anrtic, le ministère des Tics, entre autres. 

Mars 2021

L’objectif est de favoriser la signature d’une convention d’achat de capacités, réclamé par Comores câbles. Jusqu’à lundi soir, Telco refusait de parapher le contrat. Les négociations qui ont duré quatre heures ont tourné en eau de boudin. Le lendemain, par contre, les deux parties sous la pression des autorités, nous dit-on, avaient fini par signer le document. 

Mais pour en arriver jusque-là, le gouvernement a en signe de bonne foi contraint Comores câbles à renoncer une dette de 1 milliards 807 000 francs. Il s’agit d’une facture pour des services de cross-connect fourni à Telco entre janvier et juin. Un chiffre que le second opérateur a toujours contesté. 

A propos de l’accord d’achat de capacités, il s’étalera jusqu’au mois de mars 2021 a précisé le directeur général de Comores câbles, joint au téléphone hier, lundi. “Normalement, un contrat dure un an. Car nous sommes tenus de publier un catalogue des prix au mois de juin. 

Avec cette convention de 5 mois, Telco, lorsqu’elle voudra renouveler, sera sûrement dans l’obligation de s’aligner sur les nouvelles offres qui figureront sur le catalogue. Mais rien n’interdit en tout cas la signature d’une convention pour une courte période. Je souligne aussi que le document dont il est question, leur a été soumis depuis octobre. Ils ont apporté des amendements à plusieurs reprises. Pour le paiement, il se fera chaque fin du mois”, a détaillé Ali Karani. 

Selon certaines informations, Telco, songerait à partir du mois de janvier prochain à solliciter deux mois supplémentaires. Au lieu de mars, “le contrat sera valable jusqu’au mois de mai”, explique-t-on. Les termes du bail en vigueur resteront inchangés. Depuis le mois d’octobre, Comores câbles n’arrêtait pas d’exiger qu’il y ait un contrat d’achat de capacités le liant avec le second opérateur après que ce dernier ait accepté d’acheter la capacité aux Comores. 

Avant, il s’approvisionnait auprès de la maison mère, Telma. Cette dernière, se servant du règlement régissant le consortium Eassy, demandait à Comores câbles d’ouvrir le passage (Cross-connect) à son client.

Al-watwan

Powered by WPeMatico