You are here: Home » Campagne- Elections » Vœux de M. Azali ASSOUMANI aux Comoriens pour l’année 2016

Vœux de M. Azali ASSOUMANI aux Comoriens pour l’année 2016

l’occasion du nouvel an, je souhaite à chacun et chacune d’entre vous, mes chers compatriotes de Ngazidja, Anjouan, Mohéli et de Mayotte, hommes, femmes et enfants de l’Union des Comores, vivant à l’intérieur du pays et dans la diaspora, santé, bonheur, réussite et prospérité, dans votre vie professionnelle et dans vos foyers. Qu’Allah accorde paix et progrès à notre pays et, à sa population, unité, concorde et un mieux-être.
Pour marquer le début de cette nouvelle année qui coïncide avec le mois de la naissance de notre Prophète saw, ce sont des vœux d’espoir, que je vous adresse, chers compatriotes, notamment vous qui dans nos îles, nos régions et villages, vivez encore sans électricité, sans eau, ou fragilisés par la maladie ou la précarité.

Car, en dépit de ces maux et des menaces qui pèsent sur notre vivre ensemble et malgré le chômage qui demeure à un niveau insupportable, la justice qui est sans cesse bafouée, l’eau et l’électricité qui restent un luxe, les services de santé qui peinent à se rendre accessibles pour tous, je veux que nous abordions 2016 avec l’espoir d’un renouveau et de grands changements pour l’Union des Comores.
En effet, nous entamons l’année avec l’espoir que, face aux immenses défis auxquels nous sommes confrontés en tant que peuple, vous pourrez choisir, librement et démocratiquement la politique que vous voulez pour l’Union des Comores.

Ainsi, cette politique sera, si nous le voulons, celle qui mettra fin au désespoir, qui pousse nos jeunes à chercher ailleurs, au péril de leur vie, un avenir meilleur, nos frères et sœurs à tenter la périlleuse traversée entre Anjouan et Mayotte et nos étudiants à opter pour l’étranger où ils vivent souvent dans des conditions extrêmement difficiles.
Cette politique sera, si nous le voulons, celle de la lutte concrète et efficace contre la pauvreté qui gagne du terrain et qui met beaucoup de nos compatriotes, faute d’alternative et de perspectives, sur le chemin de l’exil, dans des conditions parfois inacceptables, à la recherche d’un travail, à la recherche d’une vie décente.

Nous avons donc l’opportunité de changer notre pays, si nous le voulons, et si, ensemble avec ceux qui font vire la Nation : nos agriculteurs, nos pêcheurs, nos commerçants, nos fonctionnaires, nous osons mettre en œuvre cette politique qui fera de l’Union des Comores, un pays où il fait bon vivre.
Car, le tableau de la situation social et économique de notre pays a beau être noir, nous ne devons pas perdre foi en notre capacité, en tant que Nation, à relever les multiples défis auxquels nous faisons face. Nos aînés ont su le faire avec bravoure il y a 40 ans en prenant en main, le destin de notre pays. Nous en sommes capables aujourd’hui, si nous refusons de baisser les bras et si nous faisons de la constriction du pays, l’affaire de tous.

L e développement du pays ne se réduit pas à des vœux pieux et il n’existe pas de solutions miracles pour sortir le pays de la crise. Toutefois, nous pouvons, si nous le vouons, puiser en nous, l’énergie et les ressources nécessaires pour relever les défis et trouver les solutions à nos problèmes.
Pour ma part, j’ai pu, depuis la fin de mon mandat, visiter nos régions, nos villes et nos villages. J’ai pu rencontrer nos compatriotes à l’intérieur du pays et dans la diaspora. Partout, j’ai été témoin de vos légitimes préoccupations mais également de votre courage au quotidien et de vos espoirs, Ces années d’échanges et de proximité avec nos concitoyens, m’ont fortifié et m’ont conforté dans la conviction que c’est dans les périodes les plus difficiles, que nous sommes les plus capables d’innovation, d’inventions et d’imagination.

Alors, mes chers compatriotes, osons ensemble et par nous-mêmes, innover, inventer, imaginer pour bâtir un meilleur avenir des Comores. Nous le devons et nous le pouvons, pour nous-mêmes, pour nos enfants et pour les générations futures.

C’est sur ces mots d’espoir, que je vous renouvelle, à vous, ainsi qu’à ceux qui vous sont chers, tous mes vœux de bonne et heureuse année 2016.

M. Azali Assoumani

Powered by Comores infos