You are here: Home » Actualités » Voici mon point de vue sur le 2ème tour éventuel des élections prévues le 10 Avril 2016.

Voici mon point de vue sur le 2ème tour éventuel des élections prévues le 10 Avril 2016.

Voici mon point de vue sur le 2ème tour éventuel des élections prévues le 10 Avril 2016.Deux fronts simultanés à Anjouan et à Ngazidja !

Si vous réécoutez les discours de SAMBI avant et pendant l’ouverture de la campagne, vous sentirez qu’il disait les choses avec véhémence, faisant parfois peur qu’il pouvait aller jusqu’à la violence. Mais depuis la proclamation des résultats du 1er tour qui ne surprennent d’ailleurs personne car ils étaient connus avant même l’ouverture de la campagne ce personnage à facettes multiples n’a pas réagi à chaud. Cette fois-ci il préfère reculer pour mieux sauter. Cependant je ne vois pas du tout où va l’amener son rebond. Sa demande de recomptage qui me paraissait aléatoire et sa demande bien fondée d’annulation des élections, ont été invalidées en violation de la loi. Ayant épuisé tous les recours il ne lui reste qu’une alternative : soit empêcher le 2ème tour des élections s’il se sent capable de le faire, soit se rallier à un des trois candidats en lice. Selon mon opinion aucun des candidats ne pourra emporter un nombre confortable des voix à Anjouan sans l’appui de cet homme. Je compte parmi les premières personnes à saluer sa prise de position de ne soutenir aucun autre candidat que le sien. Mais que doit-il faire s’il n’arrive pas à imposer son candidat au 2ème tour ni empêcher la tenue de ce second tour ? Les mauvaises langues disent qu’il soutient MAMADOU en catimini. D’autres pensent avec conviction qu’il dispose d’un plan B dont il est le seul à connaître ses tenants et ses aboutissants.

Tout ce que je peux dire à ce stade actuel c’est que si chacun des protagonistes campe sur sa position, je ne cesserai pas de répéter qu’il s’ouvrira un front à Anjouan semblable à celui ouvert en Gde-Comore pendant les primaires n’ayant abouti à aucun résultat. Le pouvoir serait en difficulté au cas où il s’ouvrirait deux fronts en même temps dont un à Anjouan et un en Grande-Comore.

Cependant, je crois tout de même utile de préciser que si l’ancien Raïs maintient fermement ce qu’il a dit dans sa déclaration sur son engagement de ne soutenir aucun des candidats, je peux vous rassurer qu’aucun autre front ne risquerait de naître en Grande-Comore à moins que l’ex-Président change son fusil d’épaule.

Voici mon point de vue sur le 2ème tour éventuel des élections prévues le 10 Avril 2016.Mohamed Souffiane

Powered by Comores infos