You are here: Home » Actualités » Vouani : le bureau de vote qui fait gagner Anissi Chamsidine

Vouani : le bureau de vote qui fait gagner Anissi Chamsidine

Vouani : le bureau de vote qui fait gagner Anissi Chamsidine

Si le président de la CEII d’Anjouan a déclaré Anissi Chamsidine victorieux du second tour de l’élection du gouverneur d’Anjouan, c’est parce qu’il comptabilisé les voix du bureau de vote de Vouani. Les autres membres de la même institution, ont par contre déclaré, en l’absence de leur président, Abdou Salami Abdou vainqueur du même scrutin, mais sans Vouani. Pour ces derniers, ce bureau où Anissi aurait comptabilisé 400 voix contre moins d’une dizaine pour le candidat Juwa, il n’y a pas eu de vote.

Et bien, selon un membre de la CENI, qui n’a pas souhaité la divulgation de son nom, la Cour ne pourrait jamais valider ce bureau. « Aucun PV n’a été rédigé pour ce bureau », affirme-t-il se disant même surpris de voir que des résultats de ce même bureau ont été pris en compte au dernier moment pour l’élection présidentielle. Selon notre interlocuteur, l’élection dans de ce bureau de Vouani n’a pas respecté l’article 90 de la loi électorale :

« En cas de retard de l’ouverture d’un Bureau de vote, la CENI peut décaler l’heure de clôture du scrutin dans ledit Bureau de vote, afin de tenir compte de la durée du retard accusé et de conserver l’amplitude définie à l’article 79 du présent Code. Le Président du Bureau de vote notifie immédiatement la CEII qui en saisit la CENI.

Seule une décision écrite et motivée de la CENI peut modifier les horaires du scrutin. Dans ce cas, les nouveaux horaires sont immédiatement affichés à l’entrée du Bureau de vote. La décision de la CENI est annexée au procès-verbal par la CECI et l’heure de clôture du Bureau de vote est inscrite au procès-verbal des résultats.

En aucun cas, l’application des dispositions du présent article ne peut aboutir à ce que les opérations de vote se déroulent après vingt (20) heures ».

D’après notre interlocuteur, la CENI n’a jamais signé une décision concernant ce bureau dont le vote aurait eu lieu entre 14 h et 20h. Mais cela n’a pas empêché au président de la CENI, Djaza Ahmed, d’affirmer le seul résultat qui compte est celui signé par le président de la CEII. Le verdict final est attendu lundi prochain de la Cour Constitutionnelle.

Ali Mmadi

Powered by Comores infos