You are here: Home » Actualités » Vouvouni: Des personnes convoquées à la gendarmerie, d'autres licenciées pour avoir prié

Vouvouni: Des personnes convoquées à la gendarmerie, d'autres licenciées pour avoir prié

Les heurts qui ont opposé les jeunes de la ville de Vouvouni et la gendarmerie hier continuent à faire des victimes. En effet, à la suite du douaan organisé dans cette ville hier matin pour implorer Dieu à venir en aide au gouverneur Salami arrêté depuis 4 jours, trois personnes dont Ali Ahmed Ivessi, Adam Islam et Saïd Youssouf sont convoqués à la gendarmerie pour avoir organisé une prière pour le gouverneur Salami. Mais cela ne s’arrête pas là car les ressortissants de Vouvouni travaillant dans l’administration seront licenciés et le premier d’entre eux c’est M.Said Youssouf, un employé de Comair qui se retrouve sans emploi aujourd’hui. Mais depuis quand et par quel décret signé par je ne sais qui, le fait de prier Dieu pour nous venir en aide, est un blasphème ? Mais jusqu’où iront-t-ils, Azali et Kiki pour garder le pouvoir ? Sachez que vous avez rendez-vous avec l’histoire.

Powered by Comores infos