You are here: Home » Expression libre » Youssouf Ben Ali, 35 ans, Nioumachiwa (Mohéli)

Youssouf Ben Ali, 35 ans, Nioumachiwa (Mohéli)

Je m’appelle Youssouf Ben Ali originaire de Nioumachiwa-Mohéli. J’ai 35 ans et je suis père d’une fille de 3 ans. Ingénieur océanographe de formation et je me bats chaque jour pour être un homme honnête et loyal.

Cela fait à peu près 5 ans que j’observe la situation socio-économique de mon pays. Et j’avoue qu’aucun citoyen soucieux de l’avenir sa terre natale se saurait rester indifférente aux différentes crises qui ne sont plus à démontrer. Auparavant, je ne me suis jamais intéressé à la politique. Mais après avoir constaté que l’avenir de ce pays devient de plus en plus incertain, j’ai eu comme un sentiment de culpabilité comme si le fait de rester sans rien dire ni rien faire de moi quelqu’un qui participe à cette mascarade. Alors j’ai décidé de mon propre gré de m’engager en politique afin de faire valoir mes idées et contribuer modestement au changement dont les Comores ont besoin pour sortir de l’impasse.

L’ex-président Azali Assoumani a toujours été, pour moi, l’incarnation du leadership politique comorien. Charismatique, visionnaire et audacieux, tout cela est associé à son expérience dans la résolution des crises aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays. Azali Assoumani demeure le candidat idéal pour porter l’espoir du peuple comorien. C’est un homme d’une sagesse hors du commun qui met en valeur les compétences, la jeunesse et le savoir-faire. Pendant que je poursuivais mon chemin vers la politique, j’ai rencontré des personnes autour d’Azali qui m’ont tendu la main pour rejoindre la CRC.
Le fait de m’être engagé en politique n’a rien de personnel. À travers mon combat, je réalise à quel point je peux être utile pour ma région et mon pays.

En tant que militant d’un parti politique aussi structuré, j’espère pouvoir faire entendre ma voix et mettre mes compétences au service de la nation.

Powered by Comores infos